Encore dans mes pas à la Grande Canarie 2/3

OK certains trouveront ça sûrement un peu pompeux, mais vraiment, je tiens à écrire mes remerciements à ceux présent il y a une semaine, ceux qui m’ont envoyé des petits mots que ce soit ici même ou à l’oral. C’était très réjouissant de retrouver mon clavier après ces quelques mois d’absence mais plus encore que vous ayez pu plonger dans mon regard, faire prolonger ce voyage sur l’île de la Grande Canarie en regardant ensemble dans la même direction…Alors pour ça je vous fais des baisers à la Jessica Rabbit et vous emmène encore là-bas puisque je ne compte pas m’arrêter là !

gran canaria 2019

gran canaria 2019 gran canaria 2019

Après avoir partagé en images précédemment un peu de mer puis des murs de pierres, partons cette fois-ci là où le silence est d’or, quittons la ville, prenons les routes où nous attendent de nombreux endroits sublimes.

Non, ce n’est toujours pas ici sur mon blog que vous trouverez 50 adresses pour manger ou je ne sais quoi d’autre, vous trouverez juste un peu de vent dans vos cheveux et ce parfum délicieux dans l’air que nous procurent nos chères vacances d’été.

Toutefois, je mets ci-joint pour celui qui cherche, les 2 adresses où nous avons séjourné: la Casa José y Maria / Lightbooking-Aguila playa beach

gran canaria 2019

GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

Se balader à travers chemin en ne croisant personne de toute une après-midi, tomber sur le clapotis de l’eau d’un ruisseau et s’étonner de la présence d’une boîte à lettres seule et isolée de tout.

GRAN CANARIA 2019 GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

gran canaria 2019

Nous nous étions fixés quelques destinations bien précises à découvrir comme par exemple La Caldera de Bandama, et le mirador de la Degollada de las Yeguas.

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

S’il y a un lieu ou 4 mois plus tôt alors que nous planifions nos vacances nous nous empressions déjà de pouvoir voir de nos yeux c’est bien le Barranco de Las Vacas. Mais ce ne fut pas si simple que ça de dégoter le bon itinéraire à prendre malgré l’aide de Google map, du coup on s’est plutôt égarés dans de mauvaises directions… ahhhh l’aventure c’est l’aventure, du dépaysement en veux-tu en voilà me disais-je à moi-même devant la carcasse de cette pauvre bête…

gran canaria 2019

gran canaria 2019

Voilà, enfin nous étions dans la bonne direction, celle que d’autre avant nous avaient également pu apprécier et marquer d’une pierre blanche, mais les heures défilant la lumière n’était pas forcément des plus belles pour en admirer les couleurs chaudes des stries des murs du ravin, qu’importe nous étions peu nombreux ce qui relève déjà d’un exploit pour cet endroit qui devient de plus en plus populaire (GRRRR merci Instagram et maintenant aussi barbaraeichert.com ! )

gran canaria 2019

gran canaria 2019

gran canaria 2019

gran canaria 2019

Après m’être prise pour l’héroïne d’un remake du film « 127 heures » ou pour Britney Spears dans l’un de ses clips (ouais ça c’est de la référence assumée !!! # team 2000, je mets au défi celui qui comprends de quoi je parle de me mettre le titre en commentaire!) qu’elle n’était pas notre surprise, mauvaise surprise, que d’être en prise direct avec ce qui se déroulait sous nos yeux…. là ce n’était pas du cinéma.

GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

C’est dans cette étrange ambiance avec ce ciel bleu de plus en plus sombre et enfumé que nous avons poursuivi malgré tout notre ascension vers l’incontournable sommet du Roque Nublo.

Sentiments mêlés, oscillant entre splendeur et horreur à la fois, d’être au cœur de ce tableau si parfait où se tramaient à quelques kilomètres de là pertes et fracas pour dame nature.

gran canaria 2019

gran canaria 2019

gran canaria 2019

GRAN CANARIA 2019

L’émotion triste de ce spectacle si désolant à voir, mérite un peu de douceur, de consolation, alors je termine en vous emmenant aux dunes de Maspalomas que j’ai dévoré des yeux tellement j’ai A-DO-RÉ !

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

Arrive la fin de la journée, certains ont nagé, marché, se sont reposés, d’autres ont probablement dû s’amuser ou même se fâcher qui sait ? mais que l’on soit seul, à deux ou en groupe, jeune ou moins jeune, amis ou amoureux à ce moment précis on dirait bien que nous ne faisions plus qu’un, car elle va s’éclipser, tout doucement, celle qui réchauffe nos corps et nos âmes, cette étoile éblouissante à qui nous devons tout, cet astre qui s’est montré fidèle 15 jours en continu sur la belle île de Gran Canarie que je vous encourage à visiter à votre tour un jour.

GRAN CANARIA 2019

gran canaria 2019

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour la fin de ce voyage à la Grande Canarie, si belle et sauvage pour celui qui s’aventure hors de ses zones hôtelières bétonnées…

Barbara

© crédit photos Barbara Eichert

6 commentaires sur “Encore dans mes pas à la Grande Canarie 2/3

  1. Depuis l’italie (Genova ce soir, Roma demain) je savoure un espace bien (re)connu que j’aime encore plus a travers ton regard de photographe qui me fait du bien!! Il existe une belle personne avec un beau regard dans ton travail (et dans mon presque quotidien! ) je t’adore MPP

  2. Merci Baba pour ces Shot de super Shoot !!!
    Pour le défi ne serait ce pas  » I’m not a girl, not yet a woman » ( merci YouTube)?
    Tu fais depuis toujours de très belles photos.
    C’est un vrai plaisir de les voir. Je t’embrasse tendrement. Embrasse tout le monde. A bientôt.

  3. Bah ça alors !!!! je vois que tu as du bien t’amuser à te casser les oreilles sur du B.Spears pour tomber sur cette ballade un peu mièvre mais dont le clip m’avait marqué pour la beauté de ces images (artificielles sûrement en y regardant de plus près !) bref bravo mon Philou, bon joueur ça me plaît ! mais surtout de te lire, de recevoir tes bisous que je fais suivre bien sûr. à bientôt pour la suite!

  4. Encore et encore de la beauté réjouissante !…Et merveille des merveilles ces dunes blondes superbes ,qui me plonge pour un instant dans mes souvenir, avec le très long film « Laurence d’Arabie  » ou celui de ma lecture des récits de l’extraordinaire Théodore Monod , homme scientifique naturaliste biologiste, explorateur, le plus grand spécialiste français des déserts, du Sahara du XXᵉ siècle… Et bravo à Philou d’avoir trouvé pour Britney Spears moi j’ai bien essayé sans succès !! …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s