Une touriste à l’Hippodrome de Paris-Vincennes

Bonjour

Eh oui c’est bien moi qui reviens me caler entre vos mails !

La dernière fois souvenez-vous il faisait encore doux en ce soir de décembre ou je chantais à tue tête avec Faada Freddy, les reines du père Noel n’avaient pas encore survolées les quatre coins du globe avec leurs jouets par milliers.

Depuis il a fait un peu plus froid et à la maison on parlait un peu moins de freddy mais plus de Charlie. Des barbares on tués plus d’une têtes, alors nous tous consternés aux quatre coins du globe et de Paris nous étions par milliers à marcher. Donc avec cet hiver pesant j’ai d’abord pris mon temps, puis je manquais de temps. Ainsi va la vie, les couleurs estivales reviendront mais pour l’heure c’est dans la grisaille et en noir et blanc que je vous emmène, là où je n’étais jamais allée.

Pas mon envie préférée, pas même mon initiative personnelle, un poil hésitante au début mais assez curieuse tout de même pour aller me rendre à l’hippodrome de Paris-Vincennes.

C’est donc en touriste et sans aucun repère que je m’y suis rendue, sans aucune compréhension du pourquoi du comment de qu’est-ce qu’on y fais et comment joue t’on ?? Non vraiment je ne relie au tiercé qu’une image de publicité avec Omar sharif et le sentiment que ces braves animaux se verraient plus heureux dans une prairie en se contentant de croiser certains hommes capables de leur murmurer aux oreilles de bien belles choses.

Hyppodrome 2015

Hippodrome de Vincennes 2015

J’étais donc partagé de divers sentiments, me demandant si de telles coiffures étaient jolies et nécessaires ..

02.2015  fev 2015

Hippodrome de Vincennes 2015

Mais les enfants, eux, prennent vite l’équilibre et s’amusent d’un tour de poney.

Hippodrome de Vincennes 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Dans cet univers (impitoyable?), le spectacle est tout autant à l’intérieur car qu’on se le disent et s’en rassure « jouer c’est super facile » et certains sont bien avisés des règles du jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Laissez tomber les petits papiers ….

Hippodrome de Vincennes 2015

Le journal du tiercé et stylo en mains, les choses se précisent.

Hippodrome de Vincennes 2015

A l’abri du vent, les gens prennent place petit à petit dans l’enceinte de l’hippodrome.

Toute générations confondues, chacun observant à sa façon la course.

Hippodrome de Vincennes 2015

12

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Ailleurs, je croise de nombreuses jeunes filles dont la coiffure m ‘évoque enfin une référence familière : Madonna !!! aaah la bonne époque Jean Paul Gauthier, tournée Blond ambition tour 1990, corset satiné aux tétons pointus… je ne résiste pas.

madonnamedonna 1990

hippodrome de Vincennes 2015

Mais je m’égare là, alors revenons à nos moutons…oups à nos chevaux bien sur !

Car c’est parti ! le départ est lancé, tout le monde à les yeux rivés sur les écrans.

Tous à regarder les crinières au vent prendre de la vitesse.

hippodrome de Vincennes 2015

HIppodrome de Vincennes 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Dehors, j’entends des noms qui m’amusent « Cote ouest » « café noir », je ne sais à quel numéro ils sont rattachés, assurément c’est tout ce qui se passe autour qui moi me plait !

Hippodrome de Vincennes 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

hippodrome de vincennes

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Au trot… au trot… au galop … au galop

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Les braves chevaux et leurs jockeys sont partis, place à l’animation.

les échasses et les pompons font leur apparitions, mais tout le monde a les yeux braqués sur la ravissante Miss France 2015, Mademoiselle Camille Cerf.

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Hippodrome de Vincennes 2015

HIPPODROME DE VINCENNES 2015

Camille Cerf 2015

La représentation terminée, certains se reposent, tandis que d’autres regagnent leurs écuries.

hippodrome de Vincennes 2015  hippodrome de Vincennes 2015

Les gradins se vident, et je dois bien admettre que je me suis amusée de cette atmosphère de passionnés qui m’entourait (comme on en trouve dans chaque rassemblement du reste, concert, foot et j’en passe).  

hippodrome de Vincennes 2015

Mais je ne peux que constater aussi avec un certain malaise dans le reflet de ces tribunes, combien l’homme se procure constamment du plaisir à travers l’animal qu’il domine, et je préfère de loin penser aux chevauchées de Crin-blanc qu’à tout l’argent qui se trame derrière ce genre de loisir là, sans parler de la sévère addiction qu’elle engendre sur certains.

Alors oui bien sur, je sais bien et ce depuis la nuit des temps, que ces chevaux n’ont fait que galoper aussi vite que possible, que nous n’assistions pas à la prochaine fabrication des lasagnes Findus.

Mais bon …

Je sais également qu’à mon plus grand regret les licornes n’existent pas.

Je sais et me souviens aussi que lorsque je n’étais encore qu’une enfant une larme avait coulée sur ma joue en chantant « stewball » d’Hugues Aufray.

Et je suis définitivement toujours cette même enfant.

Barbara

© crédits photos Barbara Eichert

Publicités

8 réflexions sur “Une touriste à l’Hippodrome de Paris-Vincennes

  1. Bravo Barbara pour tes belles photos et le sujet …tout comme toi je ne connais pas ce lieu plus que ça , enfin j’y suis allée qu’une fois il y a fort longtemps ,et j’ai le souvenir d’y avoir passé un bon moment , avec une ambiance de tonnerre… Mais pas certaine qu’aujourd’hui que cela me réjouirait autant ! ….

  2. Un monde à part… certaines photos illustrent bien la décharge d’émotion qui règne dans ce genre de temple du plaisir et du risque ! Un monde à part… Merci Barbara pour ta curiosité et ton reportage.

  3. Mais tes photos comme toujours sont chouettes, et le plaisir de partager une nouvelle aventure est là aussi. Je pense que moi aussi c’est le spectacle autour de moi plus que le galop des chevaux qui m’aurait amusé !!!! Mais après je peux comprendre que les gens se prennent vite au jeu, car moi aussi novice je l’ai été en allant au casino et l’envie de gagner plus que l’envie de repartir avec de l’argent prend le dessus, je ne sais pourquoi peut être ce petit frisson ressenti, la montée d’adrénaline qui est différente de celle de notre routine stressante !!! Enfin qui sait peut-être qu’un jour j’irai voir le « spectacle » d’un hippodrome, suis pas sûre qu’il y en ait un sur Toulouse ?!!!! Bonne soirée bisous

  4. Je n’avais jamais vu de vraies courses de chevaux ce que je viens de lire et de voir, très chère reporter, c’est comme si j’y étais 🙂 ce reportage est complet et ce que j’apprécie c’est cette visite guidée avec en omniprésence la température l’atmosphère du jeu, du pari et le côté un petit peu « c’est pas sorcier » ou tu nous explique tout !!!! Merci pour cette échappée belle, une découverte ou j ai appris beaucoup !!!! Alors je ne suis pas un âne en la matière j’aurai attendu 43 ans pour savoir complètement tout en la matière !!! Mille merci très chère Barbara !!!! 7+.

  5. Merci pour vos commentaires, c’est toujours plaisant d’avoir votre regard posé sur ce que je vous propose. merci à toi aussi Fredéric , tu me fais sourire car je n’ai nullement l’impression d’avoir appris ni voulus apprendre grand chose là-bas ! mais tant mieux si tu as pu capter cette fameuse atmosphère que j’ai voulue retranscrire , ou l’euphorie palpable des uns et des autres se mêlaient à mes propres interrogations sur un tel « loisir » ..

  6. Je trouve ça inutile de critiquer des « coiffures » soit disant males faites. Ce sont de jeunes ados qui les ont fait pour faire plaisir aux enfants qu’ils promènent alors merci de les respecter

  7. Faire plaisir à des enfants quoi de plus beau et de respectable effectivement ! bonne initiative bien évidemment. Après, j’évoque ici un certain malaise de ma part en ce lieu, je ne j’insurge pas à dire « quelle coiffure affreuse ! » vous parlez de critique inutile mais je ne fais justement que de me questionner sur l’utilité de la chose ni plus ni moins… de la même façon que de voir un singe ou un chien habillé me met mal à l’aise… et plus encore être spectatrice dans un lieu ou l’animal est utilisé pour le loisir des hommes (cirque, corrida, delphinarium, zoo et j’en passe). Mon blog est dans un premier temps une simple vitrine des photos que je suis amené à faire, ou que j’aille, là-dessus j’y pose ensuite mes mots, souvent même mes sentiments sans trop savoir à qui je m’adresse, comme une bouteille à la mer en quelque sorte. Alors, cher Terrien ou plutôt Terrienne que vous êtes, n’hésitez pas à parcourir d’autres de mes publications ainsi vous percevrez peut-être que la critique gratuite et négative n’est pas ma spécialité, ni dans mon ADN pour me délecter à faire la part belle au moindre sentiment de haine, le monde à suffisamment assez de maux à dénouer pour aller m’attarder à dénigrer deux simples nattes. Merci de ne pas vous en offenser.

  8. Votre pseudo est si parfaitement choisi et raccord à tout ceci, comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ! « Terrien » plutôt que de vous inciter à parcourir mon blog je vous invite grandement à regarder ce documentaire dont je vous souhaite d’y trouver une certaine résonance similaire à ce que j’avais tenté de retranscrire dans cet article où visiblement plutôt que d’y lire entre les lignes vous vous êtes attardée inutilement sur une seule d’entre elles. Cette fois, mes excuses pour les images qui suivent, qui risquent réellement de vous offenser mais ce ne sera pas du temps de perdu cette fois. Et qui sait ? après le visionnage de ce film vous aussi vous trouverez plus joli d’admirer un cheval sans la moindre coquetterie et ressentirez envers eux ce qui s’apparente à du respect pour reprendre votre formulation. Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s