Rencontre du 3 ème pique au jardin des cactus

Bonjour bonsoir, à vous de choisir !

Alors voilà, comme vous le savez nous sommes à présent au mois de mai, jusque-là je ne vous apprends rien. Peut-être même, tout récemment, certains d’entre vous auront reçu ou offert un brin de muguet, du reste, vous auriez eu tort de vous en priver cela sent si bon… et si en bonus il porte bonheur ensuite quoi demander de plus ? bon, moi vous ne m’avez pas demandé de vous reparler de l’île de Lanzarote ( je m’adresse aux abonnés, of course! ) et pourtant je reviens à la charge et pas les mains vides, car à défaut d’une jolie grappe de clochettes à vous offrir c’est avec des cactus que je compte bien vous gâter d’images (n’ayez craintes, ça ne fera pas mal, c’est pas mon genre ! )

Je dois dire que ce jour-là, la météo nous a joué des tours de passe-passe, variant entre ciel bleu timide et réunion familiale de gros nuages bien gris bien moche. Mais il en fallut plus pour me décourager, pas question de me priver de pointer mon objectif en ce lieu dont j’en avais lu tant de mérite, le jardin de cactus.

Jardin de cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Un mérite, que l’on doit à César Manrique, lequel j’ai longuement évoqué dans ma précédente publication, qui (peut-être) vous en aura fait apprendre un peu sur cet artiste à la fois peintre, architecte, sculpteur, designer et environnementaliste dont le respect pour l’environnement naturel était une des clés de son oeuvre architecturale.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Le jardin de cactus fut inauguré en 1990 à Guatiza, dans le nord de Lanzarote, ce sera l’ultime ouvrage de César Manrique sur cette île qu’il aimait tant et qui l’avait vu naître.

Cesar Manrique

Réparti sur 5 000 m², le jardin de cactus est aménagé en forme d’amphithéâtre et accueille autour de 4 500 spécimens de 450 espèces différentes, regroupées en 13 familles de cactus venus des cinq continents (notamment d’Ethiopie, du Mexique, des Etats-Unis ou encore du Kenya). Toutes sortes de cactus du monde entier poussent ici en toute tranquillité, à l’abri des vents qui balayent l’île quasiment en permanence et malgré le flot continu de touristes.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Profitons d’une éclaircie pour suivre ma graine d’amour nommé Elliot et dirigeons-nous ensemble en hauteur vers le moulin qui scrute l’horizon, l’un des derniers moulins qui demeurent debout sur l’île, où l’on moulait du maïs au début du XIXe siècle.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Après avoir grandement apprécié la vue panoramique, puis fait un petit détour du côté de l’entrée des toilettes pour hommes et de ceux pour femmes, maintenant il serait bienvenu de s’attarder de plus près de ceux pour qui nous sommes venus ici bien précisément.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Ils nous entourent tellement, sont si nombreux et si grands pour certains qu’on ne sait plus quels sentiers pavés emprunter, ni par quel bout commencer …

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Vous voulez tout savoir sur le cactus?

Je vais pas faire la maligne (c’est pas mon genre non plus) à jouer les sciences infuses, alors je ne sais pas pour vous mais pour moi grosso-modo au matin de cette journée qui avait commencé, un cactus ça ressemblait essentiellement à la photo suivante, vert et de surcroît bien piquant !

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Aussi pointu et douloureux que le souvenir d’enfance que j’ai encore de cette fichue épine qui s’était retrouvé sur le bout de mon doigt qui avait pris pour faux celui que ma grand-mère maternelle avait trouvé joli de mettre au bord de ses fenêtres, certes il s’agissait d’un cactus miniature, mais vous n’êtes pas sans savoir que lorsque l’on est enfant tout est plus grand ? hein pas vrai ?

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Mais revenons sur Lanzarote, ou plutôt au jardin de cactus qui ne va pas prétendre avoir autant d’espèces pour se contenter de me montrer le même en boucle et tant qu’il y est raviver un traumatisme enfoui au passage? non non…alors par exemple il y a le Mammillaria Ernestii je ne sais quoi, bon c’est pas gagné pour moi de tous les retenir !  je me voyais déjà vous faire un truc précis, propre mais voilà que j’m’affiche, pfff c’est nul …voilà que mon cerveau s’ emmêle avec tous ces noms à retenir. Oh zuuuuuut ! j’vous connais vous auriez adoré ça en plus, mais siiiii….je le sais….dites pas le contraire.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Pffff, nous voilà bien ! et comment j’vais pouvoir en parler moi de tous ces cactus ? Voilà que mon esprit s’emballe, c’est la panique, j’ai des visions kaléidoscopiques

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Revoilà maintenant qu’en plus j’ai des apparitions d’étoiles et d’imprimés à petits pois, remarque ça tombe bien j’en raffole !

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Et il semblerait possible qu’un cactus ne soit pas uniquement de couleur verte !

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Blanc comme des boules de neige aussi ? et d’autres qui sembleraient revêtus de manteau de fourrure synthétique ? non, j’ai du mal à y croire…

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

C’est moi ou je suis dans la quatrième dimension ? serais-je frappé par une illusion d’optique ?

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Pincez-moi si je rêve… un escargot, des serpents, une famille de suricates se dressant vers moi …

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Suricates

Et maintenant une murène ondulante et des p’tits monstres tout droit sortis d’un dessin animé.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018 Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Allez j’vous aide un peu ! allons on met des yeux, une bouche et on y est. Où ça? bah dans « monstres et compagnie » pardi.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Lanzarote 2018

Sacré casting non ? capillairement parlant on a même le choix entre un punk ou un frisé aux cheveux blancs en bataille fouettés par le vent.

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Jardin des cactus / Lanzarote 2018

Bon sang ! je me demande quelle guêpe a bien pu me piquer pour être autant perturbée?

Jardin de cactus / Lanzarote 2018

ça ne s’arrête plus, j’ai les yeux écarquillés de ne plus rien comprendre de ce que je vois … et dire que vous étiez venus me lire en voulant fort probablement tout savoir du cactus, le vrai, le faux, le laid, le beau, le dur, le mou, qui a un grand cou, le gros touffu, le p’tit joufflu, le grand ridé….

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018 Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Hein ? Quoi ? je suis toujours au jardin de cactus ? ah bon si vous le dites…pourtant ça prête un peu à confusion non ? c’est quand même étrange alors …vous ne voyez donc pas comme moi des poireaux ? des bananes ? des artichauts ?

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Ohhhh la la, comme si ça ne suffisait pas voilà que je vois en triple maintenant…

Jardin de Cactus/ Lanzarote 2018

Non, là je distingue clairement que c’est la fin de mon délirium et de mon reportage photo, soit le 4 ème et dernier article que j’ai eu plaisir de faire sur cette merveilleuse île où je n’exagérais pas en écrivant qu’il y avait bien des choses à y découvrir….On est d’accord non ?

Si j’avais su…. non mais sans blagues, des cactus en forme de boules de neige ! c’est quand même formidable la nature, la richesse de ses variétés, de ses possibilités. Et pendant ce temps-là en 2019 une espèce humaine composée d’individus multiples, détient ici et là certains d’entre eux qui s’offensent et se mettent en transe à propos de choses dites « contre nature », gaspillant leur énergie en allant blâmer, blesser, injurier et parfois pire encore tous ceux d’un peu différents, d’un autre genre qu’eux même. J’vous le dis, moi je pense qu’ils sont tous bien peinards dans leur jardin tous ces cactus plus singuliers et originaux les uns que les autres ! ça donnerait presque envie de se réincarner en l’un d’entre eux tiens !

Pourtant, quand j’avais 5 ans, un certain Mr Spielberg m’avait démontré et convaincu en images que l’on pouvait tomber en pleine nuit à deux pas de sa maison sur un étrange personnage au demeurant un peu inhabituel et quelque peu déstabilisant en raison du manque évident de lumière. Puis, dès le lendemain faire en sorte de jeter quelques bonbons au sol afin de le faire revenir, de l’amadouer (comme je le compris plus tard adulte ! ) et idéalement le revoir afin de faire tomber la carapace de timidité qui s’était malencontreusement mise entre eux à leurs dépens, sûrement à cause de la fatigue liée à l’heure tardive. Bref, en résumé aussi opposés qu’ils étaient l’un pour l’autre et cela à tous les niveaux, langage, nutrition, hygiène de vie, philosophie, aspirations personnelles etc…. et bien croyez moi au bout du compte ils étaient tous deux liés comme les 5 doigts de la main, mais allez comprendre pourquoi alors que la symbiose était parfaite et la confiance absolue, toujours ce même Mr Spielberg à décidé de les séparer pour toujours ! je précise, c’était il y a plus de 35 ans mais moi dans tout ça qu’est-ce j’ai fait pendant tout ce temps? (à part m’associer aux collectifs de gens en pleurs et perturbés comme moi par ce récit) tu vois pas ? bah j’ai cru que je grandirai entourée de gens qui feraient pareil qu’eux. Et je suis au regret de constater que cela n’est pas toujours mis en application, m’aurait t’on menti ? fais un lavage de cerveau ?

Bref, longue parenthèse de refermée. M’en voulez pas svp, fallait que ça sorte un jour ou l’autre, je remercierai jamais assez tous ces cactus de Lanzarote de me donner cette possibilité d’y remédier enfin. (double trauma, pour ceux qui n’ont pas suivi, comprenant dans le pack le vilain cactus miniature de mamie Birgit et les mensonges de Mr Spielberg, c’est important de bien préciser pour ne pas minimiser l’ampleur du problème qui 25 lignes plus haut me faisait encore si mal)

Là dessus, je vous quitte avec les pas de mon Elliot

(mummmm…tiens donc Elliot, se serait pas par hasard le prénom de l’un des protagonistes de la story de Mr S. ? voyez un peu les répercussions…d’où l’importance de toujours bien respecter les consignes d’âge avant toute projection cinématographique, sous peine de non discernement de la réalité.)

Et maintenant alors, c’est quoi la suite? côté gauche ou droite ? il semblerait qu’une nouvelle destination nous attende déjà, quelque part à 250 km de Vienne et à 300 Km de Berlin….

#trop de suspense # secret de folie

Au plaisir de vous retrouver * et de m’amuser à vous écrire, dès que possible.

Barbara

* c’est le moment où je m’adresse aussi à toi, oui toi qui tout au début se sentais légèrement exclu, qui n’étais pas issue du groupe des abonnés et qui cherchais juste à voir si ça valait ou non la peine d’aller visiter cet havre de paix à Lanzarote, maintenant que tu repars la tête pleine de beaux cactus et l’envie furieuse de revoir tous mes anciens posts sur le même sujet ainsi que la filmographie complète de Mr Spielberg (sauf si tu as zappé des étapes de lecture, tu peux considérer cette étape inutile du coup) enfin libre à toi de t’abonner, ou simplement revenir me lire, un jour de pluie, un jour d’ennui, enfin quand tu veux quoi ! mais avec le sourire de préférence car ça par contre c’est vraiment mon genre 🙂

© crédit photos Barbara Eichert

9 commentaires sur “Rencontre du 3 ème pique au jardin des cactus

  1. Barbara ! Ah ! J’ai bien ri grâce à toi !
    Merci pour ce voyage partagé.
    Gros bisous 🙂
    Rébecca

  2. Hello girl, tant mieux alors c’était un peu l’idée de base, c’est toujours mieux quand c’est partagé ! j’espère que ça va pour toi, je t’embrasse également ❤ et merci du coucou

  3. Y a pas à dire, époustouflant cet endroit! …et ton récit si drôle comme le souligne Rebecca !… C’est juste incroyable, de voir toutes ces formes de cactus si différents et surprenants, ressemblant pour certains à des légumes ou insectes etc.… et Mister Elliot m’a fait sourire également, avec sa tenue camouflage couleur vert et ocre, se confondant à merveille avec la nature du paysage !… Maintenant je comprends mieux pourquoi je n’ai plus vu tes mini-cactus dans ta cuisine, trop petits sans doute, et tombés en disgrâce, les pauvres… hi ! je rigole ! , nouvel appart ,nouvelles plantes !… Bon maintenant je n’ai plus qu’une envie c’est de chanter « Le monde entier est un cactus, il est impossible de s’asseoir, dans la vie il y a des cactus, moi je me pique de le savoir Aïe aïe ouille Aïe »…

  4. Change pas de sujet maman en poussant la chansonnette, n’oublies pas que je te tiens en partie à 50 % responsable avec mon père de m’avoir laissé voir à 5 ans au cinéma « E. T l’extraterrestre », et J’espère qu’avec cet aveu que j’ai couché par écrit, tu en mesures bien les conséquences, celles que j’endure que d’avoir par votre faute une sensibilité extrême mais aussi ….un peu le sens de l’humour, alors pour ça et plus encore merci 1000 fois ! allez maintenant faut vraiment aller se coucher pour de vrai par contre 🙂

  5. En voilà un petit mot bien agréable, merci plume inconnue de venir ainsi sans prévenir. Vous êtes autant curieuse que je suis surprise…d’aller à mon tour me plonger dans vos écrits.

  6. J’ai connu quelqu’un qui avait vu Elephant man à cinq ans avec sa grand-mère. : D
    J’en ris mais c’est moins drôle que ce que j’ai lu et vu ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s