Chut! silence et merveilles à la Ca’ d’Oro

Bonjour, c’est toujours moi !

Eh oui je vous avais prévenu, court mais intense mes quatre jours passés sur Venise.

Maintenant que les gondoles du grand canal n’ont plus de secret pour vous, je vous emmène cette fois dans un endroit plus confidentiel mais qui vaut tout autant le détour. Plutôt que d’avoir une horde de touristes à mes côtés en visitant une des nombreuses basiliques, j’ai fait le choix d’aller au calme, en allant visiter l’un des plus beau palais de Venise, le palais de la Ca’ d’Oro.

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

Situé dans une petite rue discrète et anodine du quartier du Cannaregio, nous pouvons au travers d’une majestueuse porte entrevoir l’intérieur de ce bijou de l’art gothique Vénitien, qu’un certain Marino Contarini fit construire en 1412, il avait pour souhait que ce palais soit le plus beau et luxueux du grand canal et ainsi imposer aux yeux de tous la puissance de sa famille. Les travaux auront duré 22 ans, de 1421 à 1443 ! le palais fut l’oeuvre d’un groupe d’architectes et de sculpteurs Marco d’Amadio puis Matteo Di Raverti et Bartolomeo.

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

Le nom de Ca’ d’Oro, soit « casa dorata » signifie maison d’or, car auparavant l’actuelle façade en marbre blanc donnant sur le grand canal, était recouverte de feuilles d’or et de fresques peintes en lapis-lazuli. À la mort de Marino Contarini, le palais revient à son fils en 1454, puis passant de main en main, le palais fût loué puis fractionné en 1791 pour finir hélas à l’abandon. En 1846, il est racheté par le prince russe Alexandre Troubetskoi qui l’offre à la danseuse étoile Maria Taglioni (la première au monde à instaurer les pas de danse sur les pointes, avec des chaussons garnis de liège au bout), mais celle-ci confie la restauration du palais à l’architecte G. Battista Meduna qui selon les désirs de la danseuse procédera à de grandes modifications, allant jusqu’à faire enlever de la cour le puits magnifiquement sculpté, ainsi que l’escalier de la même cour. Les dégâts seront réparés en 1895, par le nouveau propriétaire le baron Giorgio Franchetti qui lui redonna son aspect originel, sauf l’or et les couleurs de la façade.

En 1916 le baron donna sa collection privée de peintures et l’édifice à l’État.

La Ca' D'oro

En 1927, dans le palais fut installé un musée qui abrite de nos jours la galerie Giorgio Franchetti.

On peut y admirer des peintures, des tapisseries des 15 et 16e siècles, de belles sculptures en bronze ainsi que des meubles gothiques et des œuvres de la renaissance. Voilà pour la petite histoire, maintenant suivez-moi ! et commençons par le commencement.

Nous sommes dans la cour intérieure du rez- de-chaussée, où se trouve justement le fameux puits de marbre rouge de Venise composé de figures représentant la justice, la fortune et la charité. Mais ce qui me frappe le plus c’est la beauté des marbres polychromes au sol, provenant d’Égypte , de Grèce et de Turquie.

Sans oublier cette vue bordée directement par le grand canal !

PicsArt_06-28-11.35.38  PicsArt_06-29-11.44.17

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

Comme vous remarquerez, c’est si calme que nous n’avons croisé que 2 couples de visiteurs !

Le palais se compose de deux étages, au premier nous retrouvons entre autres « Le Martyre de Saint-Sébastien » peint à l’huile, sur bois, vers 1490 par Andrea Mantegna.

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016  La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

La Ca d'Oro/ Venise 2016

Voilà, après une agréable pause ensoleillée aux fenêtres finement ciselées des deux merveilleux balcons, je reprends mon appareil photo car il est grand temps d’aller là où tout le monde se trouve…

Passer 4 jours à Venise et ne pas aller capturer la magie de l’incontournable et emblématique place Saint-Marc, c’est im-pen-sable évidement !

À bientôt donc, avec ce prochain épisode qui vous donnera encore plus envie d’aller découvrir ou redécouvrir Venise.

Barbara

© crédits photos Barbara Eichert

Publicités

8 réflexions sur “Chut! silence et merveilles à la Ca’ d’Oro

  1. Ho la la !! cet ancien palais c’est une merveille ! …comme j’aime son sol coloré de cette mosaïque éclatante, quel raffinement !…tout n’est qu’élégance…et cette photo prise d’Elliot devant le grillage elle est très réussi, splendide!…je suis prête pour te suivre dans une quatrième ballade

  2. Merci ! oui moi aussi je dois avouer que j’aime beaucoup cette photo de lui ! (séquence auto-satisfaction ah ah ah ). J’ai déjà hâte de partager mon 4 ème reportage photos tellement tout est époustouflant la bàs 🙂

  3. Merci pour ce merveilleux tour d’horizon de la peinture, sculpture et architecture, tu es un excellent et talentueux reporter. Tes photos sont très artistiques. Et c’est un plaisir de se balader avec vous à Venise.

  4. Chère Barbara, tu sais comme j’apprécie ton talent, mais la ça dépasse toutes mes espérances, tu penses bien qu’on est partant encore et encore, ton oeil très exercé nous fait voir les choses d’une manière que j’adore, c’est à dire le souci du détail(qui est un plus que l’on n’a jamais dans les reportages TV ou autres) l’humour, la joie de vivre; a une autre époque de l’année Venise peut être triste et sombre (c’est aussi un charme) mais avec toi tout est gai, colore, lumineux comme toi-même! Que de merveilles a voir, moi qui n’y ai passé qu’une journée dans ma vie il y a plus de 50 ans! Merci et bravo pour tout ça. Vivement la suite! Je t’embrasse fort

  5. C’est magnifique ! Je ne sais plus quel jour on est, faut que j’atterrisse ! Ah oui samedi… J’étais en plein trip dans ton palais, rêve ou réalité … mais oui c’est bien vrai ! Alors si tu peux y aller, moi aussi !
    ☆ Gros bisous ☆

  6. Barbara, point de place Saint Marc, pont du Rialto, palais des doges ou autre pont des soupirs (meme si je présume que cela fera partie du prochain volet) mais un tres joli éventail d ‘un venise plus intime, plus discret mais tout aussi chatoyant que j ‘ai plaisir à découvrir et redécouvrir.ton talent pour ces mises en espace et l’originalité de ton regard ont réveillé en moi de jolis souvenirs et impressions que j ai connus la bas..il y a plus de 30 ans..avec cette petite touche de romantisme en plus.Je t’embrasse.

  7. Anita, Rebecca, Angelo ….merci beaucoup pour vos petits mots agréables, vous êtes incroyable ! je pense souvent à vous et vous embrasse bien fort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s