Fuerteventura, nous voilà ! 3/3

Bonjour bonjour bonjour !

Eh oui faut que j’en profite un peu puisqu’il s’agit du dernier bonjour que je vous adresse ici pour l’année 2020 et quelle année…

Tandis qu’à deux semaines de Noël, la blogosphère semble coûte que coûte tous azimuts à donner des idées cadeaux, déco et recette de petits sablés en pain d’épices bah moi je reste sur mon créneau de prédilection à savoir le soleil des Canaries !

Ce post là viens donc clôturer les 2 autres du même thème sur Fuerteventura. Clairement, je pourrais le démarrer de la même façon que le précédent, avec le même état d’esprit et le même propos à rallonge.

Donc à ceux qui se seraient privés de ce savoureux moment, la séance de rattrapage est envisageable et par ici même ➡ photos & blabla de NOV 2020

FUERTEVENTURA 2020

Comme tout un chacun, voyages et sorties culturelles étant toujours inenvisageables d’entreprendre à ce jour, me reste encore cet ultime partage à vous adresser, une dernière possibilité pour moi d’approfondir en image sur le sujet, de vous en montrer un peu plus et de vous envoyer cette dernière lettre avant un silence dont je ne sais quelle en sera sa durée.

fuerteventura 2020

Partons alors de nouveau ensemble à travers les routes ocre de l’ile.

Fuerteventura 2020

Juste avant, un p’tit récapitulatif des épisodes passés, histoire de ne pas trop être déboussolés.

2020 FUERTEVENTURA

2020 FUERTEVENTURA

Il y avait donc par ordre approximatif d’apparition : un peu de nature, des plages de sable fin, de sable blanc et noir, et des couchers de soleil.

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

On avait le sentiment d’être souvent seul mais en réalité nous avons croisé du beau monde…

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020 fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

En plus des statues inertes, les petits et grands sportifs étaient également présents.

2020 FUERTEVENTURA

2020 FUERTEVENTURA

Et enfin, ce sur quoi mes yeux aiment tout autant se poser et qu’à chaque voyage je ramène en image avec moi…

des graffitis et d’autres petites curiosités bien colorées.

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020 fuerteventura 2020

fuerteventura 2020 fuerteventura 2020

fuerteventura 2020 fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

Fin du parcours, ici le phare de Toston suivi du phare de Punta la Entallada.

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

fuerteventura 2020

Que cette année si particulièrement lourde et maussade laisse place enfin à de belles éclaircies pour 2021.

S’il y a bien un vœu à faire, c’est celui-là non ? pas la peine d’étayer cette conclusion par un paragraphe bourré d’émoji cœur et de « prenez soin de vous » en rappelant à celui ou celle qui ne l’aurait pas encore remarqué que la vie peut se montrer cruelle, fragile et que nous sommes tous de passage alors autant la rendre aussi douce que possible en faisant preuve d’indulgence envers nous autres pauvres et chanceux galériens sans mode d’emploi qui nous levons chaque jour parfois bancal et sans certitude sinon celle d’être encore là.

J’espère que ce voyage à Fuerteventura aura plu à certains autant qu’à moi de pouvoir une dernière fois vous écrire et de vous remercier d’avoir été au fil de l’année présent à votre manière devant votre écran…

Barbara

© crédits photos Barbara Eichert

Parce qu’il y a les vacances, l’été au soleil, les articles à poster mais aussi une frontière mince entre le quotidien, l’hiver et des chagrins qui viennent s’ajouter entre les lignes et au fil des années d’un blog…

J’ai une profonde pensée affectueuse pour celui qui aimait tant voyager et faire découvrir de nouveaux horizons à son fils, celui même qui m’accompagne amoureusement depuis 2 décennies. Tout récemment, Il nous a quitté en silence mais nous tacherons toujours de faire résonner à haute voix son court surnom « Bony » aussi longtemps que son souvenir nous accompagnera.

EICHERT JEAN MARIE
Jean-Marie Eichert – 1944/2020

2 commentaires sur “Fuerteventura, nous voilà ! 3/3

  1. Tres belles perspectives, douceur dans les paysages et amour des gens cela se perçoit de plus en plus… encore!
    Des photos qui me hantent de manière assassine tant ma jalousie de les avoir loupé aux memes endroits…
    on en discutera! Tjrs autant de respect et d’affecte pour ton oeuvre!
    Bravo l’artiste

  2. Là tout de suite Je suis heureuse, parce que malgré certaines difficultés que nous traversons depuis quelque temps, et plus particulièrement comme tu le dis, en cette année 2020, et bien je regarde les couleurs rayonnantes de ton voyage à Fuerteventura, et vraiment , je suis heureuse que le large et l’aventure t’éloignent de Paris chaque année en famille… Alors oui, même si tout est gris, difficile, parfois même très triste, à la limite du désespoir, il faut garder en mémoire le goût de l’enfance, le soleil, les rires, la gentillesse, danser même seule, être juste heureux d’entendre un oiseau chanter … et si possible s’aimer sans passer sa vie à se juger de nos différences. La vie c’est l’aventure en toutes choses, même bancale c’est la vie !.. Une Pensée pour Bony 💗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s