Aux splendeurs de Barcelone – 2ème partie

Il est des lieux, ou comme nulle par ailleurs on aimerait pouvoir se rendre quotidiennement.

Pour plusieurs raisons, pour plein d’occasions, en solitaire, ou à plusieurs.

Que ce soit pour s’y détendre et flâner, se distraire, flirter, bouquiner, et cela sous la neige ou la chaleur d’un soleil d’été.

Le parc Guell situé à Barcelone répond à tous ces critères-là. Un endroit fascinant, l’un des  plus artistique parc au monde, qui demande bien des étapes pour se familiariser avec lui.

Cet endroit de 15 hectares est à multi facettes, à mille recoins, surprenant de gauche à droite, imprévisible de haut en bas et d’une originalité sans égal à Barcelone.

Je suis comblée d’avoir découvert un si bel endroit, qu’il me tarde, déjà, de le revoir un jour.

En attendant, chaussez vos plus confortables tennis, ou vos lunettes et suivez mon parcours en images!

autoportrait

Avant toute chose, une brève présentation s’impose tout de même :

Le parc est le fruit de l’imagination exubérante de l’architecte Antoni Gaudi, dont la réalisation se déroula entre les années 1900 et 1914.

Situé dans les montagnes du Carmel, dans le quartier de Gracià, il est possible d’y rentrer par deux  entrées. Pour ma part j’ai opté pour celle situé dans les hauteurs qui n’est pas « la principale », me permettant ainsi de descendre la montagne  sans effort et non l’inverse ..

Le parc s’avère être une des rares choses de gratuite à visiter à Barcelone, mais plus pour longtemps hélas car en octobre 2013 prochain un prix d’entrée de 5 € pour les touristes se mettra alors en place (seul les Barcelonais  pourront y accéder gratuitement).

Sitôt arrivée on se rend bien compte que cela suscite de vives réactions, il s’agit là des deux seules inscriptions revendicative du parc que j’ai pu voir.

revoltes

graff revoltes

A cette hauteur, le panorama est fabuleux et permet d’y voir de nombreux monuments, notamment les 142 mètres de la  tour Agbar conçue par Jean Nouvel et inaugurée en 2005,  ainsi que la cathédrale  Sagrada Familia, l’église Sacre Cœur située en haut de la colline Tibidabo, et d’autres surprises.

Effet carte postale garantie !

la tour agbar

sagrada familia

Eglise du Sacre Coeur

graffitis

Par cette même entrée, de nombreux cactus jalonne le chemin nous menant à la plus haute cime du parc ou se trouve le Calvario, réunissant trois croix disposées en direction des points cardinaux.

cactus

croix

La descente se poursuit au son des nombreux musiciens, tous très talentueux.

musiciens

Entre les palmiers, une maison pointe alors à l’horizon, il s’agit de la demeure ou Gaudi vécu la fin de ses jours.

La maison est devenu un musée inauguré en 1965 « casa museu gaudi », présentant  du mobilier dessiné par l’architecte et diverses affaires personnelles 5.50 € le prix de la visite.

PicsArt_1379525783894  PicsArt_1379526590427

Tant de direction s’offre à nous que nous hésitons entre plusieurs possibilités, à l’image de ces deux dames scrutant leurs plans.

chemins

jumelles

La voix d’une chanteuse de bossa-nova semble nous guider à elle et nous attire dans des grottes de pierres taillées en torsades le long  d’un chemin somptueux.

escaliers

chemins (2)

fauteuil en pierre

pierres

Au fil de notre parcours, arrive la place principale ou tout le monde se retrouve, profitant de la terrasse pour contempler  le panorama imprenable  à 360 °  de Barcelone et la mer méditerranée.

tete animaux

terrasse

Cette esplanade de 3000 m2 est le cœur du parc, avec pour particularité d’avoir sur tout son contour un banc de trencadis ondulé et carrelé de 150 mètres de long (le plus long du monde), dont les détails des sublimes éclats de mosaïques, récupérées des déchets d’usines de céramiques, ne laissent personnes indifférent. Ce banc sert également à canaliser les eaux de pluie.

L’oeuvre est le fruit du travail de Josep Maria Jujol, bras-droit de Gaudi.

Banc

Banc gaudi

Bancs parc guell

mosaiques 6  mosaiques 5

mosaique 2  mosaiques 4

mosaiques 1  mosaiques 3

Mais le marché noir de bijoux, éventails et figurines en céramique provoque aussi  l’intervention de la police obligeant les vendeurs à la sauvette de prendre à la hâte leur gagne-pain et fuir au plus vite…

vendeurs

Juste en dessous, soutenant la terrasse, se trouve une autre surprise de taille avec les 84 colonnes de pierres inclinées de la Salle hypostyle, magnifique endroit inspiré des temples grecs dont les voûtes sont ponctuées par d’incroyables rosaces en céramique.

bancs-colonnes/parc guell 2013

colonnes parc guell 2013

Cette salle est également connue comme étant celle des soleils et des lunes, car s’y trouve au plafond 4 grands soleils représentant les saisons et les 14 lunes du cycle lunaire. Pour mon fils, ce fut simplement l’endroit idéal pour un cache-cache géant!

plafond soleil

soleil

colonnes -maison

Toujours au son des musiques environnantes, nous nous dirigeons à présent vers d’étonnants viaducs incurvés et de ponts aux reliefs d’une originalité exceptionnelle !

musique  ..

parc guell

parc guell

.

Nous sommes à présent tout en bas de la colline, près de l’escalier ou l’agitation des touristes se fait le plus ressentir, un endroit qui ne désemplit pas d’un instant.

  escaliers

Et pour cause, tout le monde prend la pause auprès du célèbre lézard aux écailles en petits carreaux de céramiques multicolores, représentant  Python le gardien des eaux souterraines, considéré comme le symbole du parc.

Je peux avouer, sans exagération, avoir du patienter bien 20 minutes pour parvenir à faire une photo de la sculpture, sans qu’il y ai, à cette seconde là, quelqu’un qui s’y  repose.

python

A coté, moins populaire, nous découvrons cette autre fontaine au visage de serpent sous le blason catalan.

serpent  Fontaine serpent

vue générale

A l’entrée principale, se trouvent deux fabuleuses maisons, chacune plus originales que l’autre.

Impossible de ne pas ressentir l’impression d’être en présence d’Hensel et Gretel (célèbre conte des frères Grimm) tant les maisons semblent être en pain d’épices ornées de crème chantilly et de smarties

Vue de la terrasse

les 2 maisons

parc guell 2013  parc guell 2013

parc guell 2013  parc guell 2013

Le haut d’une grotte pouvant servir à s’abriter en cas de pluie, baptisée à l’époque par les gens du quartier « l’éléphant ».

PicsArt_1379793928542

  

PicsArt_1379517463139

Ainsi s’achève la longue balade que je vous ai proposée avec beaucoup d’enthousiasme.

J’espère, qu’à distance, elle vous a plu et donné l’envie future de faire réellement la rencontre de ce lieu unique, magique, où le temps semble suspendue, sans soucis, remplis d’innombrables splendeurs.

© crédits photos Barbara Eichert

Publicités

7 réflexions sur “Aux splendeurs de Barcelone – 2ème partie

  1. Juste sous le charme! … le sourire et la gaité sont dans mon cœur rien quand regardant toutes tes splendides photos!…Mais quelle beauté ces grottes de pierres taillées en torsades…et les colonnes inclinées, et, et, et,…bref tu auras compris que tout me plaît !… tu m’as fait voyager un court instant dans la beauté et l’espièglerie de cette ville…qui sait un jour prochain, mes yeux lui diront bonjour ! …

  2. Bien sur que ce serait avec un grand plaisir que je me verrais bien y retourner avec toi ! je suis loin d’en avoir fais tout le tour …

  3. J’EN AI PRIS PLEIN LES YEUX !!! TOUTE CETTE originalité ARCHITECTURALE M’EXCITE TOTAL J’ ADOOOORE TROP CETTE singularité QUI NOUS CHANGE DE LA morosité SOUVENT DES BÂTIMENTS Édifiés A LA VA VITE SANS ÂMES AUCUNES ! LA C’ EST TOUT LE CONTRAIRE ET LA PREUVE CELA ENCHANTE TOUT LE MONDE ALORS VIVE L’ Originalité ET LE BEAU QUI FONT LE CHARME UNIQUE DE BARCELONA = VIVA GAUDI !!! et Barbara la touriste au GRAND CŒUR QUI NOUS FAIT PARTAGer SES VOYAGES AVEC PASSION ET Sincérité 🙂 JE VALIDE CES 3 PARTIES EN NOTANT LA qualité PAR A +++ ! EXCELLENTE NOTE DU JURY ! c est a dire nous tous …. gros bisous, fred .

  4. Merci pour cette note et contente que mon enthousiasme soit si contagieux auprès de toi ! tu m’éclate.je t’embrasse également , à bientôt !

  5. c’est vraiment fantastique.J’avais vu cela avec François il y a plus de 20 ans c’est un vrai plaisir.

  6. Je viens de lire vos articles sur Barcelone et j’ai admiré vos magnifiques photos, j’y retourne bientôt pour la quatrième fois et il me tarde de découvrir « We Pudding » et l’étal « Organic » à la Boqueria grâce à vous.
    Encore merci

  7. Merci à vous Elisabeth ! heureuse de contribuer légèrement à vos prochaines sorties sur Barcelone, vous allez adorer, j’en suis persuadé. En plus de passer du bon temps là-bas laissez moi vous souhaiter la bienvenue sur mon blog dont le contenu des prochains articles de l’année 2016 vous enthousiasmeront je l’espère 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s