Mes ballerines à Belém

Bonjour à tous

Comme prévu, je suis de retour pour poursuivre pas à pas avec vous la suite de mes quelques jours de passés sur Lisbonne. Telle une Dorothy en quête d’un magicien au pays d’Oz, je me chausse de mes ballerines rouges mais ce n’est pas la route de briques jaunes que nous arpenterons ensemble !

Laissons nous bercer par les flots du Tage qui sillonneront notre parcours car nous mettons les voiles pour visiter Belém.

Lisbonne / Portugal 2016

Portugal 2016

Portugal 2016

Nous voilà installés pour 45 minutes de traversée, durant lesquelles nous découvrons au loin l’une des plus hautes constructions du pays (110 mètres), du haut de sa falaise la statue du Cristo Rei veille depuis 1959 sur les environs et nous déboussole quelque peu par sa ressemblance frappante au Christ rédempteur de Rio de Janeiro.

À  l’intérieur comme à l’extérieur tout est paisible mais chacun se tient prudemment car sa tangue un peu ! tout comme moi qui ne sais choisir entre couleur ou noir et blanc pour ce nouveau reportage.

 le pont du 25 avril / Portugal 2016

2016

 Cristo Rei / Portugal 2016

Pont du 25 avril /Portugal 2016

Portugal 2016

Portugal 2016

Nous passons le pont du 25 avril, sa structure en acier rouge longue de 2km et ses piliers de 190 mètres de haut nous donnent clairement l’impression d’être sous le Golden Gate Bridge de San Francisco ! pas si étonnant puisqu’il fut réalisé par la même compagnie de constructeurs. Reliant Lisbonne à Almada ainsi qu’aux banlieues sud de la ville, ce pont suspendu ne peut être parcouru à pied, seuls les véhicules n’excédant pas les 70 km/h au compteur y sont autorisés. Au pied du pont, j’ai pu admirer quelques marsouins heureux et libres, dans le même temps j’ai également réalisé qu’un tracé fait à la peinture déterminaient leurs corpulences alors j’ai repensé à ce magicien d’Oz qui pouvait faire réaliser des vœux, puisse-t-il rapidement faire cesser le plus grand massacre de cétacés d’Europe qui se trame au large des Îles Féroé, la barbarie du grindadrap laissent pour mort des centaines de globicéphale au nom de la « tradition », épouvantable réalité parmi tant d’autres. Bon stop, j’avais dit que tout était paisible ici, mais tout le monde sait que la vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Pont du 25 avril /Portugal 2016

 le pont du 25 avril / Portugal 2016

Nous sommes arrivés ! il est 13h10 pétantes.

Portugal / Belém 2016

Portugal / Belém 2016

Pour certains, c’est encore l’heure du déjeuner. En chemin nous croisons les amoureux romantiques avec leur sac à pique-nique, et les courageux gourmands qui se sont armés de patience en allant à la légendaire pâtisserie Pastéis de Belém où se garde secrètement depuis 1837 la recette du Pastéis de Nata, cette gourmandise typiquement Portugaise est une sorte de mini flan crémeux à la pâte feuilletée qui ne laisse personne indifférent, surtout à cette adresse où tout se fait artisanalement et par conséquent occasionne beaucoup d’attente à la caisse.

Belém / Portugal 2016

Portugal 2016

Pastéis de Nata / Portugal 2016

Portugal / Le Tage 2016

Belém / Portugal 2016

Nous nous approchons du Padrão dos Descobrimentos (le monument aux découvertes) qui n’est pas sous son meilleur profil et provoque la déception de nombreux touristes ne s’attendant pas à le découvrir ainsi recouvert d’échafaudages.

Belém, le monument aux découvertes / Portugal 2016

le monument aux découvertes/ Belém 2016

Le Monument aux Découvertes a été construit en l’honneur d’Henri le Navigateur qui a contribué à la réussite des explorations portugaises au XVe siècle, construit à l’origine pour l’Exposition Universelle de  1940 le monument était conçu pour être une structure temporaire et elle a été démolie quelques années après la fermeture de l’exposition. Le monument que nous voyons aujourd’hui est une réplique exacte de l’original, il a été construit en 1960 à l’occasion du 500e anniversaire de la mort du prince Henri le Navigateur.

Le monument aux découvertes/Portugal

le monument aux découvertes / Portugal

le monument aux découvertes / Portugal

Le monument montre plus de 30 statues de personnes qui ont joué un rôle important dans les découvertes. En tête se trouve celle d’Henri le Navigateur qui est représenté debout sur la proue tenant une maquette de caravelle. Derrière lui se trouvent le roi Afonso V (qui a soutenu l’exploration et la colonisation de l’Afrique) et les explorateurs Vasco da Gama (qui a trouvé une route directe vers l’Inde), Pedro Alvares Cabral (découvreur du Brésil) et Ferdinand Magellan (le premier explorateur à faire le tour du monde). Ils sont suivis par des navigateurs, des écrivains, des missionnaires, un mathématicien, un cartographe, des scientifiques, des moines, des peintres, des écrivains, et d’autres personnalités de l’époque des découvertes.

le monument aux découvertes / Portugal

Retour en 2016, ou l’on ne se déplace plus en caravelle mais en segway sur le marbre de la rose des vents encastrée au sol.

Belém / Portugal 2016

Belém /Portugal 2016

Belém / Portugal 2016

le monument aux découvertes / Belém 2016

le monument aux découvertes / Belém 2016

le monument aux découvertes / Belém 2016

Après avoir salué ceux qui dans l’ombre et l’indifférence générale participent à la rénovation de ces 6 000 m² de surface à nettoyer, nous nous dirigeons donc comme tout le monde vers la tour de Belém.

Érigée en 1515 par le roi Manuel, la tour constituait alors un point de départ idéal pour les caravelles qui partaient à la découverte du monde, autrefois cette jolie sentinelle se dressait au milieu du fleuve mais le tremblement de terre survenu le 1er novembre 1755 (d’environ 8,7 sur l’échelle de Richter ) déplaça la tour tout près du rivage. La tour fut restaurée en 1840 par le roi Ferdinand II du Portugal.

La tour de Belém / Portugal 2016

La Tour de Belém /Portugal 2016

Classé patrimoine mondial par l’UNESCO, c’est un édifice que les touristes ne manquent pas d’admirer. La tour est composée de cinq étages et se termine par une terrasse, que je verrais une autre fois si je fais preuve de plus de patience.

La tour de Belém / Portugal 2016

La tour de Belém / Portugal 2016

La tour de Belém / Portugal 2016

Dedans comme dehors, chacun y va de son petit souvenir photographique …

La tour de Belém / Portugal 2016

Belém / Portugal 2016

La Tour de Belém /Portugal 2016

Profitant de la selfie mania environnante les vendeurs de perche nous sollicitent à maintes reprises, pendant que d’autres aux mains agiles peaufinent leurs esquisses ..

Belém / Portugal 2016

Belém /Portugal 2016

Petits petons dans le sable et regard rêveur …

La Tour de Belém /Portugal 2016

La Tour de Belém /Portugal 2016

La tour de Belém / Portugal 2016

Il est déjà temps de faire demi-tour, plus une minute à nous pour nous rendre au Monastère des Hiéronymites situé pourtant près de là, le bateau nous attend et la ponctualité n’est pas mon fort alors un dernier cliché de mes amours et hop nous voilà repartis !

Belém / Portugal 2016

Portugal 2016

Le monument des découvertes/ Portugal 2016

La tour de Belém / Portugal 2016

La tour de Belém / Portugal 2016

S’éloigne de moi la tour de Belém que déjà un autre endroit magnifique nous attend …

À bientôt pour une 3ème escale au Portugal  ☀

Barbara

©crédits photos Barbara Eichert

Publicités

5 réflexions sur “Mes ballerines à Belém

  1. Génial cette histoire que je ne connaissais pas, sur la tour de Belém qui s’est déplacée comme par magie!…. Encore une fois ce voyage que tu nous fait partager, à ravie mes yeux, et en particulier la belle architecture de cette tour au style marocain… et qu’elle patience en effet faut t’il avoir sous un soleil de plomb,pour y rentrer !! mais cela doit valoir vraiment le coup !!…

  2. Merci ! en effet il y a un petit coté Marocain mais je rebondis sur ce que tu écris car pour plus de précisions on dit de la tour de Belém qu’elle est de style Manuélin, ce style est apparut pendant le règne de Manuel Ier (1495-1521), ainsi des dizaines de palais, monastères, forts et monuments verront le jour sous la forme d’un style nouveau et audacieux! Le style manuélin est une variante portugaise de l’architecture gothique que l’on trouve en Europe du Nord mais avec des décorations exubérantes et des ornements sur le thème nautique. Voilà, on en apprend tous les jours n’est-ce pas ? gros bisous

  3. Merci pour ces descriptions si précises et détaillées de ces curiosités historiques si intéressantes, on apprend beaucoup de choses; original de ta part et pas mauvaise idée que cette alternance couleur et noir et blanc, les echafaudages en couleur pas forcément obligatoires en effet, par contre le Pasteis de Nata n’aurait pas été aussi appetissant en noir et blanc ! Enfin tu n’oublies jamais le cote poétique et sentimental, Bravo ! à bientôt pour la suite, affectueux bisous

  4. Coucou Baba. Comme toujours, tes photos d’une grande qualité nous font découvrir de manière sensible ces merveilles architecturales que tu as eu le plaisir de visiter. Merci encore pour ce partage. Mireille et moi t’embrassons très fort. Nous sommes toujours à Dakhla dans le sud marocain. A bientôt. Embrasse tout le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s