Expo : THE ART OF THE BRICK

Me voilà de retour. Plus d’un mois sans vous causer un peu, oui je sais pour certains d’entre vous c’est très inhabituel ! Vous voulez savoir ? je n’aime pas sortir l’hiver alors forcément ça limite toute possibilité d’évoquer mille et une chose fantastique. Mais heureusement, tout récemment  les vacances scolaires m’ont donné la bonne occasion d’avoir du temps de libre et d’aller m’évader un peu en Belgique. Non pas que je me refusais d’aller flâner le long de la muraille de chine, ou dans une contrée lointaine, tropicale et dépaysante à souhait…

Pour rappel mon fils Elliot adore les LEGO (voir l’article Deux jours à Legoland), et comme sa passion perdure plus que jamais et commence à investir la moindre parcelle de place encore libre de sa chambre, nous ne pouvions que décider d’aller voir de plus près les œuvres du talentueux Nathan Sawaya qui excelle dans l’art de faire tout et n’importe quoi de réussi avec ces fameuses petites briques haute d’1 cm. Après avoir sillonné l’Amérique du Nord, l’Australie et l’Asie et attiré plus de 1,5 million de visiteurs, c’est la première fois que s’implante en Europe au cœur de Bruxelles l’exposition « the art of the brick ».

Art of the brick.Bruxelles

Mais avant tout je tiens à vous dire combien j’ai déjà honte de cet article, il ne s’agit pas là d’un complexe d’infériorité ou d’une crise de perfectionnisme de ma part mais je ne peux nier que mon appareil photo et moi traversons une désastreuse crise de communication et si j’avais dû lui parler Flamand pour qu’il soit moins capricieux je l’aurais fait ! résultat je me retrouve avec des photos d’une qualité très approximative. C’est pas de chance quand on veut montrer un travail si minutieusement  fait à partir d’un petit élément. Donc pour la précision faudra repasser ! cherchez pas à zoomer vous risqueriez d’avoir mal aux yeux. Je préfère prévenir ! bref, passons… L’accueil se fait avec cette première œuvre « Pinching hand », 1.601 pièces et cette phrase inscrite au mur « Les rêves se construisent briques par briques »

Welcome Art of the Brick  Pinching hand

The art of the brick

Première salle, apparaît plusieurs œuvres parmi lesquels cet étrange tête au crâne remplis de Lego « Think » 3.134 pièces

think

Suivi de ce crayon haut de 2m29″Tall pencil » 9.800 pièces et de « Apples » 1292 pièces

Art of brick  apples

Deuxième salle et pas des moindres ! on l’on découvre  l’architecture du lieu, la Bourse de Bruxelles avec son splendide plafond et surtout l’oeuvre phare de Nathan Sawaya « yellow » avec 11.014 briques jaunes étincelantes, laissant Elliot bien rêveur.

Bruxelles , Art of the brick

Yellow par Nathan Sawaya

YELLOW

YELLOW  Yellow

S’ensuivent « Blue guy sitting  » 21.054 pièces et « Red face mask » 10.770 pièces

BLUE GUY SITTING  RED FACE

Red face . Bruxelles

Skulls

art of the brick  Bruxelles . Art of the brick

everlasting  STEPLADDER

Puis, nous nous dirigeons vers l’espace intitulé « peintures de briques ».

art of the brick

art of the brick

American gothic

« American gothic » de Grant wood et « Le cri  » d’Edvard Munch, 3.991 pièces.

American Gothic  the scream

 L’œuvre « Gray », 23.678 pièces.

PicsArt_1393417004000  PicsArt_1393416230483

Le baiser de Gustave Klimt et « La jeune fille à la perle » de Johannes Vermeer

 the kiss  La jeune fille à la perle

La grande vague de Kanagawa-hokusai réalisée avec 2.877 pièces.

La grande vague de kanagawa-hokusai

PicsArt_1393377127657

PicsArt_1393416837582

PicsArt_1393418035520

Qu’ est-ce que cela peut être …? reculons un peu …c’est donc l’illustre Andy Warhol et le déjanté Jimy Hendrix.

Andy Warhol

PicsArt_1393816415885

Jimmy Hendrix   Jimmy Hendrix

Jimmy Hendrix

« Globe » 2.253 pièces et « Peace Symbols » 3.720 pièces.

Globe  Peace symbols

L’endroit suivant « La condition humaine » est mon espace préféré, de troublants personnages s’y côtoient 

the art of the brick  oeuvre HAND

Deux mois de travail pour réaliser « My boy » 22.590 pièces.

PicsArt_1393416604535

PicsArt_1393416924654  PicsArt_1393416753533

Place ensuite au « jardin des sculptures », composée du sphinx, du « Penseur » d’Auguste Rodin, de  » La Vénus de Milo » d’Alexandros d’Antioche, du « David » de Michel-Ange et du « Discobole » de Myron.

le sphynx

Le penseur  La vénus de Milo

David de Michel-Ange  le discobole

Ensuite, arrive à nous la plus grande oeuvre de Nathan Sawaya, un impressionnant dinosaure mesurant 180x101x592 cm pour 80.020 pièces tout de même !

Dinausaure

Mais n’oublions pas que nous sommes à Bruxelles, alors un clin d’œil au célèbre Mannekein- Pis s’impose non ?

Dinausaure  LE MANNEKEIN PIS

La pièce suivante dégage une incroyable atmosphère de bien -être. Sur une bande- son d’Eric Serra, tirée du film « Le grand bleu » on plonge dans l’obscurité, ou se devine une nageuse composée de 10.980 pièces.

nageuse

nageuse

Il y a d’autres sculptures (soit 70 en tout), un espace de jeux pour que les enfants construisent à leur tour et la boutique souvenir. Certes le tarif d’entrée n’est pas des plus compétitifs et la visite se fait rapidement si l’on ne voit pas le plaisir de scruter chaque petit détail. Mais incontestablement, on ne peut que constater combien tout ceci est admirablement fait avec une réelle passion contagieuse. Assez contagieuse en tout cas pour qu’ Elliot en ressorte plus motivé et inspiré que jamais à fixer encore un peu plus…plus gros et plus haut  toutes ses petites briques colorées qui depuis 1949 font le bonheur des petits…et des grands ! Comme le dit Nathan Sawaya « Cette exposition s’adresse à l’enfant qui est en chacun de nous, tout en soulignant des concepts complexes et sophistiqués. J’utilise les LEGO dans mon art parce que ce jouet est accessible à tous. Il est très probable qu’il n’y a pas de plaque de four à céramique chez vous. Mais je suis sur que vous avez quelques briques de LEGO. »

THE ART OF THE BRICK. BRUXELLES

Si cela vous tente, vous avez jusqu’au 21 avril 2014 pour ouvrir grand vos yeux ! http://brickartist.com/

© crédits photos Barbara Eichert

Publicités

6 réflexions sur “Expo : THE ART OF THE BRICK

  1. Époustouflant! …et d’un réalisme incroyable, Elliot a dû être sacrément tomber sous le charme de toutes ces propositions plus folles les unes que les autres par leurs fantaisies et la perfection du résultat…et ceci rien qu’avec de petites briques… Génial !

  2. Très beau reportage, et les photos sont bien meilleures que tu ne crois!! impressionnant travail d’artiste… superbe! tu as bien fait d’y emmener Elliot! du grand Art… j’ignorais complètement qu’il existait toutes ces créations en Légo… tu nous fais partager et découvrir des endroits, des créations exceptionnels et pas toujours connus… Merci à toi pour ce talentueux travail qui, comme toujours, nous ouvre une fenêtre de plus sur un monde… à part.

  3. Le descriptif que tu fais de chacunes de ces sculptures de LEGO est agréable et nous balade bien entre les univers des sculptures… Je suis assez d’accord et te rejoins, quand tu parles de l’espace que tu préfères, qui est  » la condition humaine  » je trouve la proposition très belle et émouvante et en effet troublante comme tu le dis !…

  4. INCROYABLEMENT BEAU ET SI ARTISTIQUE J’HALLUCINE TOUT COMME VOUS ! BRAVO BARBARA POUR CETTE VISITE DES PLUS IMPREVUE :)))))))

  5. C’est une expo très poètique. Je ne l’imaginais vraiment pas comme ça! Elle vallait effectivement le détour.
    Bravo. Et puis on s’en fout de la qualité, l’essentiel passe au travers de ce reportage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s