B : comme beau B: comme Beyonce

Jeudi 25 avril était une journée très ensoleillée, mais quand bien même il aurait plu une chose est certaine, à Bercy cette soirée-là était lumineuse et chaude pour 15 000 personnes.
Ce n’est plus un secret entre nous, ça y est j’ai donc fêté mon Noël. Avec un peu de décalage en effet ! vous savez ce genre de soir où l’on n’en peut plus d’attendre, un peu comme à 8 ans et que les cadeaux s’accumulent sous le sapin éclairé.

Et bien oui ! j’ai été gâtée, comblée même, par la généreuse Beyoncé.
À ceux d’entre vous, qui débarque d’une planète lointaine, Beyoncé n’est nulle autre qu’un petit bout de femme de 31 ans que j’admire et qui a pour vocation d’être une chanteuse (de talent !) qui rassemble les foules avec une hystérie collective assez impressionnante.
beyonce   BeyonceGentlewoman

Alors je vais essayer d’être brève mais objective en vous disant qu’elle nous a fait un show de haute voltige.
2h quasi non stop de performance, de déhanchés endiablés, de sourires ravageurs, de généreuses poignées de main aux plus chanceux, mais surtout 2h de chant là où d’autres s’essouffleraient en s’enlisant dans la facilité d’un play-back savamment orchestré …
Mais je serais bien prévisible et même un brin redondante à vous trouver de beaux superlatifs pour définir tout ceci ; je préfère me contenter de vous faire partager mes petits bouts de films, jamais trop long car arrive un moment ou ça démange de battre des mains la cadence.

Pardon d’avance pour les passages légèrement tremblottants, trop d’émotions à gérer en même temps !
idem pour les effets de flous involontaires liés aux projecteurs qui déstabilisaient ma mise au point.

Mais le plus bête dans tout ça c’est que ma batterie d’appareil photo m’a lâchée sur la fin, au moment même où se jouaient ses grands succès, vous n’imaginez pas combien je grinçais des dents !

Et finalement pas si longtemps car j’ai de suite pensé à ceux et celles qui n’ont pas eu de places (affiché complet en moins de 20 minutes) et que c’était déjà grandiose d’y être et qu’également je ne pouvais pas jouer les apprentis reporter sur 2h en continu !

Du reste, je n’ai qu’une seule photo, à peine potable ! (petit appareil discret de fortune)

25/04/2013

Puis le spectacle était terminé, et j’ai cédé à toutes les tentations d’achats ou presque !

un magnifique programme et un débardeur ; dont je tairais le coût indécent, qui détermine combien je suis belle et bien passée du coté osbsur ….

programme et debardeur   beyonce debardeur programme

Résultat, malgré une vilaine migraine contractée dans la matinée pendant 2h j’ai eu le remède qu’il me soit des plus efficace.
Celui d’avoir été projetée ailleurs simplement par les bien faits de la musique.

Quand les lumières se sont rallumées, je suis resté longuement assise à laisser le lieu se vider peu à peu et j’ai contemplé.

C’était beau à voir, certains groupes continuaient à chanter avec les corps et les cheveux parsemés de confettis, de jeunes adolescents remerciaient leurs parents en les enlaçant, des amoureux s’embrassaient tout en se photographiant avec la scène en arrière-plan, d’autres parlaient costumes,  les techniciens balayaient déjà les bouteilles au sol, deux gars de la sécurité mimaient des situations d’évanouissement j’entendais l’un dire à l’autre « chaque soir c’est différent, tu ne sais pas sur quoi tu vas tomber » bref j’avais plein de mini séquences et je ne savais plus ou arrêter mes yeux tellement ça bouillonnait de partout en chacun.

A l’extérieur il faisait bon, je n’avais pas envie de quitter cette atmosphère en regagnant les transports, alors je déambulais au milieu de look improbable !
Pleins de divas du dancing à paillettes, amusant ce festival de mini jupe perché sur d’archis hauts talons, des mini Beyoncé en puissance ! avec la vulgarité en plus pour certaine…
ça parlait aussi en Espagnol, Italien, ça fredonnait des « oh-oh! oh- oh-oh! oh- » avec la main droite relevée…
Pendant cet espace de temps, tous ne faisaient qu’un, tous sur la même orbite, celle du fun où les chagrins et les tracas ne trouvent pas de place.
L’illusion parfaite d’un monde idéal où chacun se sourit.
Je le redis c’était beau à voir et finalement pas si obscur.

Merci Beyonce

the queen beyonce

Septembre 2014 ….retrouvaille avec Miss Carter

puis en juillet 2016 ..

Publicités

4 réflexions sur “B : comme beau B: comme Beyonce

  1. Franchement à te lire, il est une certitude, c’est que tu as été emballée par son spectacle…je ne l’ai pas vu ,mais je suis certaine que j’aurai apprécié … C’est indiscutable c’est une bête de scène, qui donne toute son énergie et son potentiel de chanteuse pour satisfaire son public, elle met le paquet comme on dit! ….Bref elle fait un vrai show comme on n’en voit peut-être plus beaucoup. Alors je comprends bien qu’à Bercy jeudi soir, tu es restée scotchée debout à danser et chanter durant 2h totalement captivée et heureuse, et juste trouver ta Beyoncé impériale !…Et moi ta maman, j’en suis très heureuse pour toi …

  2. L’article résume toute l’émotion qu’on a pu ressentir que ce soit en gradins ou en fosse!!!! Pas nécessaire d’ajouter quoi que ce soit mis à part que beyonce mérite tellement son rôle de QUEEN !!!!!!

  3. je suis bien certain que tu peux faire aussi bien qu’elle sinon mieux ! ( il faut juste que tu te lâches un peu…)

    ________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s